Posted in: Beauté

Se raser la tête soi-même : Pourquoi et comment ?

Ça y est, c’est décidé ! Vous allez vous raser le crâne comme Jason Statham ou encore Bruce Willis. Les raisons qui peuvent vous inciter à préférer cette coiffure sont multiples. Toutefois, le processus s’annonce difficile, voire même périlleuse. Vous avez intérêt à bien préparer tous les nécessaires, maîtriser certains gestes et surtout redoubler de vigilance. La moindre erreur peut être fatale. Voici quelques conseils et astuces pour réussir cette mission tout seul.

Pourquoi se raser la tête soi-même ?

Vos cheveux chutent à grande vitesse ou vous souhaitez tout simplement changer de look ? Se raser le crâne est une décision un peu radicale, mais tout le monde a ses raisons pour en arriver là. Dans la majorité des cas, les hommes préfèrent éliminer toute la pilosité du crâne lorsqu’ils commencent à devenir chauves. Lorsque l’âge avance, les cheveux se raréfient et sont de plus en plus fins.

La calvitie constitue également un phénomène très fréquent, même si vous êtes encore jeune. C’est une maladie qui correspond à une perte des cheveux excessive. Les perruques ou la chirurgie ne font pas partie de vos plans de vie. Il vaut mieux tondre la tête. Dans d’autres situations, vous souhaitez tout simplement changer de look et être à la mode. Bon nombre de célébrités se lancent déjà dans ce style. Quel que soit votre motif, vous pouvez vous raser la tête tout seul à la maison.

Comment faire pour obtenir le look crâne entièrement rasé ?

Que ce soit par obligation ou pour adopter un look tendance, se raser la tête reste le même. Aucun poil ne doit pas se retrouver sur le crâne. Ce qui est étonnant, cette coupe ne demande que peu de matériels et quelques produits cosmétiques. A noter qu’elle ne vous expose à aucun risque, si vous maitrisez bien l’art.

Dans cette mission, vous avez besoin d’une tondeuse, de préférence 0 mm, ou un rasoir crane, et d’un miroir. Cet équipement est le plus sûr quand on agit seul, afin d’éviter de vous blesser. En plus, c’est simple, rapide et efficace. Commencez par laver votre tête en bien shampouinant pour éliminer les excès du sébum. Utilisez de l’eau chaude pour ouvrir les pores et faciliter le passage de la tondeuse.

Procédez depuis l’arrière de votre crâne, en progressant depuis le bas vers le haut. Une fois que la toison disparaisse, peaufinez le contour en éliminant les restes qui ont échappé à vos mains.

Quelques soins nécessaires avant et après le rasage du crâne

Comme avec le visage, il est plus préférable de prendre soin de la tête avant et après le rasage. Vous pourrez à cet effet appliquer avant la manœuvre une crème ou une mousse pour éviter d’irriter la peau. Utilisez également de l’huile à raser, du baume hydratant ou la pierre d’alun après le rasage, pour adoucir la couche épidermique qui vient d’être agressée par la lame. Tapotez légèrement votre tête avec une serviette humidifiée à l’eau froide pour refermer les pores.

Se raser la tête soi-même, c’est possible. Mais il faut vous assurer d’appliquer les bons gestes pour rendre la séance plus confortable.

Posted in: Beauté

Comment choisir son brun en fonction de la couleur de ses yeux ?

Epilation

La couleur de vos yeux vous donne un indice sur la couleur à choisir pour vos cheveux. Cela est aussi valable si vous souhaitez opter pour le brun. Dans cet article, vous découvrirez comment choisir votre brun en se référant à la couleur de vos yeux. Le résultat sera tout simplement sublime.

Les différents types de brun

Après le confinement, tous les salons de coiffures sont bondés. C’est à ce moment que l’envie de changer de tête fait ravage. Le brun se trouve bien en tête de liste. Il existe plusieurs teintes de nuances de brun et il appartient à chacune de trouver celle qui lui sied. Vous pouvez choisir la couleur noisette, l’acajou, le brun clair, le brun foncé, le brun méché ou le dirty brunette. Tout dépend de votre choix mais aussi et surtout de la couleur de vos yeux.

Les références à trouver dans ses yeux

Vous devez commencer par analyser la couleur de votre iris et de la carnation. Cela vous aidera à accentuer ou à contre balancer des aspects.

Si par exemple, vous avez les yeux bleus associés à une peau claire et des sous tons rosés, vous devez opter pour des tons froids et cendrés. Cela neutralise les tons contrastés se situant au niveau de la peau. Il en est de même pour les rougeurs. Ce principe s’applique également à la peau à couleur chaude.

Dans le cas où vous avez un teint plus foncé, il est préférable de choisir le moka riche. Il donnera à la peau une chaleur naturelle.

Si vous avez des doutes, demandez conseil à un professionnel. Il sera apte à vous diriger. En effet, les coloristes et les visagistes professionnels sont les mieux placés pour vous parler du sujet. De cette manière, la coloration sera une belle réussite.

Les couleurs tendances printemps – été 2021

Nous aimons changer de couleur de cheveux dès que le temps change. Pour cette année, le naturel revient dans la liste. Voici quelques suggestions pour vous donner des idées.

Le roux flamboyant : C’est bien vif et flamboyant. Il se peut que tout le monde ne l’aime pas. Ainsi, on peut choisir un effet plus doux en optant le cuivré.

Les colorations de saison : On opte pour les techniques de mèches et de balayage. C’est complètement dans la tendance. Il ne reste plus qu’à choisir entre voir la démarcation ou non.

Les mèches visibles : Actuellement, si on veut avoir des mèches qui se voient, on choisit une couleur plus claire en visant le devant. Vous devez montrer le contraste pour que cela se démarque.

Le balayage invisible : Pour avoir une tête répondant au « grand gagnant » de la saison, choisissez le balayage invisible. Le sèche-cheveux vous est d’une grande aide pour réaliser ce style. Vous isolerez les cheveux qui sont en phase de repousse. Cela donnera un effet fondu de couleur mélangeant un venu tout droit du futur et un vieillissement sans racines.

Posted in: Beauté

Comment se raser au Coupe-choux ?

Vous souhaitez acquérir un coupe-choux afin de le manier comme un barbier professionnel le fait ? Cependant, vous ne savez pas trop comment l’utiliser ? Soyez rassuré ! Cet article vous indiquera tout ce que vous devez savoir sur l’utilisation d’un coupe-choux.

La bonne façon de tenir un coupe-choux

Il faut commencer par connaitre comment tenir correctement un coupe-choux. Attention, il ne se manie pas comme un rasoir manuel . Il existe un angle précis à respecter afin d’avoir le résultat , idéalement à 30°. Lorsque vous vous rasez, n’y mettez pas beaucoup de pression afin d’éviter les coupures de rasoir pouvant être significatives.

Le rasage avec un coupe-choux

Se raser avec un coupe-choux ne se réalise pas avec un seul passage de la lame. Il vous en faut au moins deux, voire trois. Et tout doit se faire très calmement et lentement.

Avant de vous raser avec un coupe-choux, lavez votre visage avec de l’eau chaude. Par la suite, faites une mousse de savon à barbe en utilisant votre blaireau. Dans le cas où vous n’avez pas de savon à barbe, vous pouvez utiliser une crème de rasage ou un gel de rasage.

Commencez le rasage en y allant doucement des deux côtés puis terminez au niveau du menton et de la moustache. Suivez le sens du poil en tirant votre peau. Placez votre doigt derrière l’outil pour plus de précision.

Une fois ce premier rasage effectué, appliquez votre produit de rasage. Puis, repassez les zones à raser avec votre coupe-choux. Commencez toujours par les côtés pour finir sur le menton et la moustache. Et pour ce deuxième passage, le sens doit être en travers du poil (de gauche à droite).

Le rasage touche à sa fin. Rincez votre visage afin de vous débarrasser de tous les résidus de produit de rasage et de poils.

Dans le cas où vous avez des coupures, il est nécessaire d’utiliser un stick cicatrisant à la pierre d’alun. Vous bénéficierez ainsi une cicatrisation rapide et efficace.

Prenez ensuite votre soin après-rasage pour l’appliquer sur toutes les zones concernées. Tous les après-rasages contenant de l’alcool sont proscrits parce qu’ils sont agressifs pour la peau.

Terminez par un passage de serviette chaude afin de vous détendre. Vous voilà bien rasé !

Le choix d’un coupe-choux

Vous devez opter pour un coupe-choux qui vous accompagnera toute une vie. Le choix se repose sur plusieurs critères dont le budget, le niveau de compétence, vos préférences et vos goûts.

Si vous comptez en acheter un, prévoyez un budget à partir de 80 euros. Plus le prix augmente, plus vous aurez un coupe-choux à finitions soignées. Vous pouvez avoir un outil avec un polissage brillant ou même des dorures.

Pour la taille, vous avez le rasoir étroit (3/8ème ou 4/8ème) pour tracer les contours de la barbe. Il y a aussi le rasoir large (6/8ème)doté d’une lame fine et souple. Mais celui-ci n’est pas adapté aux zones étroites. Et si vous êtes un débutant, il est conseillé de vous pencher vers le rasoir 5/8ème. Il allie tous les avantages.

Posted in: Beauté

Les erreurs à éviter lors d’une séance d’épilation

Toutes les femmes rêvent d’une épilation parfaite pour montrer sans souci de jolies jambes ou pour se mettre en maillot de bain sans complexe. Mais à force de vouloir être parfaites, certaines commettent des erreurs qui peuvent coûter cher. Voici quelques erreurs à éviter lors d’une séance d’épilation.

Utiliser le rasoir sur des zones sensibles

Si vous utilisez le rasoir pour vous débarrasser des poils, ne rasez pas la peau de trop près afin d’éviter les irritations. Par ailleurs, il est déconseillé de recourir aux services du rasoir pour des zones sensibles comme le maillot. Cela vous évitera d’avoir des coupures, des irritations et des poils incarnés.

Choisir un produit dépilatoire au hasard

Une amie vous conseille un produit dépilatoire qu’elle trouve génial et vous voulez aussi en avoir un ? Oui, mais testez-le d’abord. En effet, vous devez appliquer le produit sur une petite surface de votre peau afin de vérifier si vous ne présentez pas de réaction allergique.

Ne pas bien vérifier la température de la cire

Si vous oubliez de vérifier la température de la cire que vous allez utiliser, vous risquez de vous brûler. Par la suite, vous aurez de conséquences fâcheuses pouvant abimer votre peau. Il faut alors rester bien prudente.

Hydrater la peau avant l’épilation et oublier de le faire après la séance

Certaines pensent qu’il faut hydrater la peau avant de s’épiler. Cependant, cela n’est pas très conseillé surtout si vous utilisez de la cire. En effet, la crème sera un blocage pour la cire et cette dernière ne pourra pas coller à la peau comme il se doit.

Et inversement, vous devez hydrater votre peau à la fin de l’épilation. Dans le cas où vous ne le faites pas, vous risquez fort bien de souffrir d’irritations. Ces désagréments se présentent surtout si vous utilisez un épilateur électrique.

S’épiler tous les jours

Certes, vous voulez vous débarrasser de vos poils, mais ce n’est pas une raison pour vous épiler tous les jours. Si vous vous obstinez à le faire et que vous recourez aux services d’un rasoir ou d’un épilateur électrique, vous allez fragiliser votre peau et les poils vont davantage durcir. Alors, pour avoir un résultat durable, optez pour l’épilation à la cire et effectuez un soin anti-repousse.

S’exposer au soleil

Après l’épilation, la peau est assez fragile. Il est alors préférable de ne pas vous exposer au soleil pour éviter l’irritation de l’épiderme. En parallèle, il est aussi déconseillé d’effectuer un gommage après une séance d’épilation. Enfin, n’utilisez pas de parfum pour une bonne protection de votre peau.

Pour avoir un bon résultat, il faut une bonne préparation de la peau. Ainsi, une séance de gommage serait mieux avant l’épilation. Cela éliminera les cellules mortes et fera ressortir tous les poils qui se cachent sous la peau. Nous vous déconseillons aussi d’utiliser un rasoir pour votre première séance d’épilation. Il serait bien préférable de vous rendre dans un institut pour que l’esthéticienne s’occupe d’abord de vos poils.

Posted in: Beauté

7 astuces de grand-mère pour lutter contre les paupières gonflées

Avoir les yeux gonflés au réveil est le pire souci que l’on puisse avoir. Il est alors nécessaire de trouver un remède efficace et rapide pour dégonfler les yeux. Voici 7 astuces de grand-mère pour lutter contre les paupières gonflées.

Utilisation de la petite cuillère

Il faut du froid pour dégonfler les yeux et la petite cuillère répond parfaitement à ce critère. Pour ce faire, il suffit de mettre deux petites cuillères au congélateur durant quelques minutes. Mais si les yeux gonflés vous arrivent souvent, anticipez tout et mettez les petites cuillères au réfrigérateur toute la nuit. Placez-les sur vos yeux durant cinq minutes.

Utilisation de l’eau bleuet

L’eau bleuet possède des vertus apaisantes et décongestionnantes. Elle est bien efficace pour lutter contre les yeux gonflés et les poches sous les yeux. Pour avoir le résultat attendu, utilisé du coton avec un peu d’eau bleuet et appliquez-le délicatement sur le contour des yeux. A faire matin et soir.

Utilisation du concombre

Découper deux rondelles de concombre et posez-les sur les paupières. Détendez-vous en vous étendant pendant 15 à 20 minutes. Grâce aux propriétés astringentes et au pouvoir décongestionnant du concombre, les irritations et les yeux gonflés ne seront plus d’actualité.

Utilisation de sachets de thé

Les sachets de thé représentent un remède efficace contre les yeux gonflés. Vous avez besoin de 30 minutes pour relaxer vos yeux. Pour ce faire, réaliser une infusion de thé ou de camomille pendant 10 minutes. Sortez les sachets de l’eau et laissez le tout refroidir au réfrigérateur.

Pour remédier à vos yeux gonflés, allongez-vous en surélevant légèrement votre tête et placez les sachets sur vos yeux et détendez-vous.

Surélévation de la tête

Ne dormez jamais sur le ventre si vous ne voulez pas avoir les yeux gonflés. Si vous vous obstinez à le faire, vous aurez aussi des poches sous les yeux. Ainsi, pour dormir, mettez-vous toujours sur le dos en surélevant légèrement la tête. Si votre oreiller est assez petit, utilisez un autre oreiller supplémentaire. Cela vous sera bénéfique pour le drainage lymphatique.

Utilisation des herbes

Le cerfeuil lutte efficacement contre les yeux gonflés. Il vous faut 250 ml d’eau et de 7 ou 8 brins de cerfeuil que vous laissez bouillir 10 minutes. Filtrez et versez le tout dans une bouteille. Appliquez du coton imbibé de la solution sur vos paupières pendant 10 minutes. Puis rincez vos yeux.

Le persil est aussi efficace pour dégonfler les yeux. Cela se fait avec une infusion réalisée avec une cuillère à soupe de persil frais haché et 125 ml d’eau bouillante. Une fois refroidie, utilisez l’infusion pour imbiber deux disques coton. Posez-les sur vos paupières de 5 à 10 minutes puis rincez.

Utilisation du lait froid

Utilisez des disques de coton que vous avez trempés au préalable dans du lait froid salé. Après quelque temps, vous verrez vos yeux dégonflés et vous serez prêt à sortir de chez vous sans souci.

Posted in: Culture

Que pour la dignité des faibles

Waw. Euh, bon, je viens de voir le livre six (le dernier) de Kaamelott et il faut que je vous fasse un article là-dessus. (J’ai l’impression que je décompense sévère le cursus en journalisme où j’écris bien et sérieusement.) (Je ne suis pas sûre de maîtriser le terme « décompenser » mais j’ai passé ma soirée électorale avec des psys qui n’arrêtaient pas d’en parler et ça m’avait l’air sympa.)

Donc je viens de regarder la sixième saison de Kaamelott en quelques jours… Ce qui confirme : 1. que je vénère Alexandre Astier (qui fait un peu toute la cuisine, même si les autres sont bons aussi) 2. que j’ai une nette préférence pour les épisodes longs. Je crois que je préfère le drame, en fait, même si le drame est parfois encore meilleur rehaussé d’humour.

En terme de drame teinté d’humour, la sixième saison de Kaamelott se pose là : toujours autant de bras cassés, encore plus de personnages qui aiment s’écouter parler (« je fais une sortie théâtrale, là, si vous me suivez pas j’ai l’air d’un con »), mais au fond une histoire assez tragique (d’autant plus tragique qu’on en connait à peu près la fin).

 

On en est déjà au quatrième paragraphe donc je vais peut-être faire un petit pitch (je décompense « l’info principale en premier », là) : la sixième saison se déroule quinze ans avant Kaamelott, pendant la jeunesse d’Arthur à Rome. Il commence simple soldat à la milice urbaine et il va finir – ce n’est pas un secret – roi de Bretagne. Et nous on va en profiter pour comprendre certains trucs, du genre ses difficultés à concevoir un héritier avec Guenièvre.

Donc sans vous en raconter trop il y a de l’amour, de l’aventure, de la stratégie, des bons sentiments et César en vieil humaniste déluré. Et évidemment de la belle musique qui file des frissons, et des images magnifiques (là il y a eu du gros gros progrès par rapport au début de Kaamelott, notamment pour les paysages).

Clairement à voir, à part si vous n’aimez la série que pour son format court et que l’arrivée d’une grosse intrigue vous a déjà soûlé aux saisons précédentes. Ce n’est pas du tout mon cas donc j’attribuerais à cette saison un joli A+. Et vivement le film !